Happy-Thérapie

Question de flore

Nous avons tous conscience aujourd’hui de l’importance de notre flore intestinale, et pour les femmes en particulier, de la flore vaginale. Quel que soit l’endroit où elle se développe, cette flore est une population de bactéries, alliées ou ennemies, dont il convient d’en maintenir l’équilibre pour éviter l’apparition de certains désagréments voire de certaines pathologies.

Nous savons que notre hygiène, nos choix alimentaires, nos habitudes de vie, jouent un rôle capital dans la préservation de ces flores bactériennes : Manger frais, varié et équilibré autant que possible, pour conserver un système digestif en bonne santé, utiliser des produits d’hygiène intime non agressifs, privilégier les lessives écologiques etc…

Celle qu’il ne faut pas oublier

Il est une autre flore, très importante, mise à rude épreuve au quotidien, à laquelle nous ne pensons pas et qui, pourtant, mérite toute notre attention : la flore cutanée. Son équilibre entre saprophytes (bonnes bactéries) et pathogènes (mauvaises bactéries) est fragile. Pensant pourtant bien faire, nous agissons parfois à l’encontre de notre flore cutanée. La première de nos mauvaises habitudes est une toilette trop agressive. Les savons et gels douches industriels trop corrosifs, les démaquillants et masques trop abrasifs, les ingrédients dérivés du pétrole, sont autant de substances qui causent davantage de dégâts qu’elles n’apportent de bienfaits.

En conséquence, notre peau devient sujette, au minimum à de nombreux inconforts (rougeurs, sècheresse, tiraillements), au pire, à de réelles pathologies (psoriasis, eczéma…)

Quelques gestes simples

Pour embellir sa peau et en préserver la jeunesse, quelques gestes simples peuvent être mis en place.

Bien choisir : des produits de toilette aux formules simples et naturelles, labellisés bio de préférence. Même chose pour la cosmétique. Utiliser le dernier produit à la mode, même s’il est sain et de qualité, n’est pas toujours le bon choix. Un produit bio c’est bien, adapté à son type de peau, c’est encore mieux ! Ne pas négliger le choix de sa lessive, cela paraît évident, mais notre peau est en contact permanent avec notre linge et donc avec les éventuels résidus d’agents lavants, souvent très irritants…

Ne pas se presser : Après le nettoyage, du corps comme du visage, il est préférable d’attendre un moment avant d’appliquer crèmes de soins et autres laits hydratants car, si le fait de laver nous débarrasse des pathogènes, les bonnes bactéries ont besoin de temps pour se multiplier.

Agir de l’intérieur : Consommer de l’huile d’olive ou de lin bio, manger des noix, de l’avocat mûr à point ou toute autre sources d’oméga vous apporte des acides gras indispensables à la fabrication d’un sébum équilibré.

Ces quelques mesures vont aider la peau à renforcer ses défenses naturelles et assurer l’équilibre du film hydro-lipidique. Votre peau résistera mieux aux agressions extérieures et restera jeune et en bonne santé plus longtemps !